L’intuition, à quoi ça sert ?

Lors de mes ateliers ou en consultation, on me questionne souvent sur l’intuition, sur son utilité et comment s’en servir concrètement dans la vie.

Un premier élément de réponse se trouve dans le mot lui-même, dans son étymologie et ses définitions. Le mot intuition vient du latin intueri signifiant « regarder attentivement dans » (re-garder = surveiller à nouveau ou surveiller en arrière).

Au XVIe siècle, on trouve cette définition : « action de contempler ».
(con-templer = entrer dans le temple avec)

L’actuel dictionnaire Larousse propose ces définitions :

« Connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience. »
(co-naissance = naître avec)

« Sentiment irraisonné, non vérifiable qu’un événement va se produire, que quelque chose existe : Avoir l’intuition d’un danger. »

Voilà déjà de quoi nourrir votre réflexion avant de regarder la vidéo…

Faites-vous confiance à votre intuition ?
Laissez un commentaire ci-dessous.

1 réponse
  1. Gérard Libs
    Gérard Libs dit :

    Bonjour
    De formation scientifique je ne fais pas systématiquement confiance à mon intuition pour prendre une décision. Mais très souvent nous sommes obligés d’y recourir par manque de connaissances.
    Par exemple en jouant au clavier ou à l’accordéon, avec ou sans partitions, il m’arrive d’être subitement perdu, et d’être obligé de faire entièrement confiance à mon intuition, avec l’aide de la mélodie, pour continuer à jouer les bonnes notes. D’ailleurs beaucoup de musiciens ne pratiquant pas le solfège et apprenant des mélodies d’oreille jouent par intuition avant de mémoriser le doigté.
    D’un autre côté je pense que les cuisiniers ou cuisinières font souvent appel à leur intuition pour trouver de nouvelles saveurs.
    Finalement je pense que sans intuition on n’est rien du tout; comme en amour! Dixit Edith Piaf.
    Bien sincèrement
    Gérard, retraité

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 réponse
  1. Gérard Libs
    Gérard Libs dit :

    Bonjour
    De formation scientifique je ne fais pas systématiquement confiance à mon intuition pour prendre une décision. Mais très souvent nous sommes obligés d’y recourir par manque de connaissances.
    Par exemple en jouant au clavier ou à l’accordéon, avec ou sans partitions, il m’arrive d’être subitement perdu, et d’être obligé de faire entièrement confiance à mon intuition, avec l’aide de la mélodie, pour continuer à jouer les bonnes notes. D’ailleurs beaucoup de musiciens ne pratiquant pas le solfège et apprenant des mélodies d’oreille jouent par intuition avant de mémoriser le doigté.
    D’un autre côté je pense que les cuisiniers ou cuisinières font souvent appel à leur intuition pour trouver de nouvelles saveurs.
    Finalement je pense que sans intuition on n’est rien du tout; comme en amour! Dixit Edith Piaf.
    Bien sincèrement
    Gérard, retraité

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *