Beauté cachée

Beauté cachée, ce n’est pas seulement un film avec les plus grands noms d’Hollywood. C’est aussi et surtout, un hymne à la vie, à l’amour et à l’espoir. Howard Inlet (Will Smith) est un publicitaire new-yorkais à qui tout sourit. Il a un travail passionnant, des amis qu’il adore, une famille parfaite… Il ne pourrait rêver mieux. Seulement, son bonheur finit par s’écrouler lorsque sa petite fille décède.  Il n’a plus le goût de rien et encore moins celui de vivre. Il tente de trouver des réponses en écrivant des lettres à l’univers. Comment a-t-on pu lui faire ça ? Face à son désarroi, ses collègues vont mettre au point un stratagème pour lui montrer à quel point le monde peut être magnifique et que derrière chaque épreuve de l’existence humaine se cache un peu de beauté.

Un film qui fait du bien

Le film aborde la dépression d’une manière tout à fait lucide et franche. Maladie difficile à comprendre et à envisager avec justesse, elle n’est pas stéréotypée, ni mise en scène avec trop ou insuffisamment de dureté. De même, la perte de l’enfant, considérée comme la peine la plus importante que peut éprouver un être humain, est abordée dans toute sa profondeur. Cependant, au centre de cette obscurité dont on ressent la lourdeur, une pointe de lumière réconfortante écarte les ténèbres. Très focalisé sur les émotions, «Beauté cachée» nous emmène dans un tourbillon émotif auquel on n’a d’autre choix que de s’abandonner, découvrant avec un effroi admiratif la force avec laquelle le cœur humain peut ressentir.

Ne ratez pas la deuxième moitié du film qui nous convie à une véritable réflexion spirituelle, une réflexion sur l’amour, la mort et le temps qui passe.

Un casting éblouissant

Le casting est tout simplement grandiose. Will Smith, dans le rôle principal, livre une performance étonnante, secoué par des émotions crues et capable de toucher la plus sèches des prunes. Keira Knightley, dans son rôle de l’Amour, nous bouleverse surtout par ses répliques, que l’on voudrait plus nombreuses. La remarquable Helen Mirren, personnification de la Mort, nous fait rire autant qu’elle nous impressionne et nous inspire. Quant au Temps, incarné par Jacob Latimore, emprunte les traits d’un jeune homme insolent et rebelle qui semble toujours trouver les mots justes, des mots qui nous restent en mémoire bien après être sorties du cinéma.

N’oublions pas Kate Winslet, géniale dans le rôle de la collègue et amie de Howard, ni Edward Norton en papa sensible et intraitable romantique. Difficile de ne pas tomber sous le charme d’une telle palette d’acteurs, une telle série de personnages tous profondément humains et dans lesquels tout le monde se reconnaîtra un peu.

Film Américain sorti en décembre 2016
Réalisateur : David Frankel
Acteurs : Will Smith, Kate Winslet, Keira Knightley, Helen Mirren, Edward Norton…

Avez-vous un avis sur ce film ?

Laissez un commentaire ci-dessous.

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire